Caroline de Mahieu
photo par Claire Courtois
© Claire Courtois

Formation

Caroline grandit dans une famille mélomane et chante depuis son plus jeune âge. A l’adolescence et après des années de chorales scolaires, elle décide de commencer sa formation vocale à l’Académie de Grez-Doiceau auprès de Thibaut Lenaerts et de Sylvie Sténuit.

C’est après des études universitaires en langues et littérature qu’elle poursuit sa formation vocale à l’Institut de Musique et de Pédagogie (IMEP) à Namur avec Ana Camelia Stefanescu, Eunice Arias et Benoit Giaux. Elle s’y forme aussi en art lyrique avec Françoise Viatour ainsi qu’en musique de chambre auprès d’Elise Gäbele et Hanxiang Gong. Elle y obtient ses diplômes de bachelier et de master en chant avec grande distinction. Lors de sa 1ère année en Master, elle part en Erasmus à la Royal Danish Academy à Copenhague étudier auprès des mezzos Marianne Rørholm et Kirsten Buhl Møller. Depuis 2018, elle entreprend une formation en art lyrique dans l’European Vocal Department. C’est grâce à ce programme qu’elle prépare différents rôles et répertoires notamment avec Patrick Leterme, Daniel Thonnard et Ayrton Desimpelaere.

Sa voix polyvalente l’amène à chanter aussi bien l’opéra que l’oratorio, la mélodie ainsi que le lied. Passionnée d’histoire et de littérature, elle aime chanter dans des styles et époques différentes, du baroque au contemporain en passant par le classique, le bel canto et le romantique.

Caroline de Mahieu
photo par Claire Courtois
© Claire Courtois

Masterclasses et Prix

En novembre 2019, Caroline gagne le 1er prix dans la catégorie opéra du Concours International de Musique « Triomphe de l’Art » organisé à Bruxelles. En 2016, Caroline se distingue au Concours International Bell’Arte où elle reçoit le 2ème prix. La même année, elle reçoit le 3ème prix au Concours des Nouveaux Talents de l’Art Lyrique à Ans en Belgique.

Pour parfaire sa formation, elle participe à de nombreuses masterclasses à travers l’Europe avec des personnalités telles que Sandrine Piau à Marseille, Christophe Rousset, Roberta Alexander, Yann Beuron et Dietrich Henschel à La Monnaie (Bruxelles), Neville Dove, Kirsten Buhl Møller, Peter Bäckstöm, Helene Gjerris, Brigitte Stradiot et Magumi Otsuka à Copenhague, Elizabeth Vidal, Eunice Arias, Ana Camelia Stefansecu, Zeno Popescu, Helge Letonja et  Sami Kustaloglu en Belgique.  

Opéra

Caroline monte pour la première fois sur la scène du Théâtre Royal de la Monnaie grâce à la MMAcadémie qu’elle rejoint en 2014. A la Monnaie, elle aura la chance de se produire sous la direction de chefs d’orchestre renommés tels que Christophe Rousset, Alain Altinoglu, Alessandro De Marchi, Mikhail Tatarnikov, Giuliano Carella et Hartmut Haenchen et dans des mises en scène de Pierre Audi, Sibi Larbi Cherkaoui et d’Eric Lacascade.

Caroline de Mahieu
photo par Associació Andorra Lírica
© Associació Andorra Lírica

Tout au long de sa formation vocale, elle aura l’occasion d’interpréter différents rôles tels que Zita la Vecchia (Gianni Schicchi), la Zia Principessa (Suor Angelica), The Abandoned Woman (The Garden Wall), Venere (Il Ballo delle Ingrate), la Voix de la Mère (Les Contes d’Hoffmann) et Mère Marie (Les Dialogues des Carmélites).

Caroline de Mahieu
photo par Associació Andorra Lírica
© Associació Andorra Lírica

En 2019, elle fait ses débuts à l’Opéra d’Andorre (Andorra Lírica) dans une version pour enfants de Hänsel et Gretel de Hümperdinck. Elle y interpréta les rôles de La Mère et du Marchand de Sable. Elle chantera aussi pour la première fois le rôle-titre de Dido and Aeneas de Purcell dans une version concert à Bruxelles. En 2020, elle interprétera le rôle-titre d’Admeto d’Haendel au Festival Mars en Baroque de Marseille et au Festival Musical de Namur.

Cette saison, elle fera également ses débuts à l’Opéra Royal de Wallonie dans le rôle de Thibaut (Don Carlos) et de Rose (Lakmé).

Oratorio

Passionnée aussi par la musique sacrée, Caroline rejoint en 2017 le ‘Chœur de Chambre de Namur’ avec lequel elle se produit régulièrement. Elle a la chance de se produire avec des chefs d’orchestre renommés tels que Leonardo Garcia Alarcon et de Jean-Claude Malgoire et prochainement avec with Jan Willem de Vriend and Richard Egarr. Elle est aussi invitée par différents ensembles, dont la ‘Camerata Vocale’, pour chanter l’alto solo du Stabat Mater de Pergolèse, le Requiem de Mozart ou encore la Messe en Si de Bach.

Caroline de Mahieu
photo par Nadine Terlinden
© Nadine Terlinden

Mélodie-Lied/ Musique de chambre

La musique de chambre, la mélodie et le lied prennent aussi une belle place dans la carrière de la jeune mezzo. Elle lance à la fin de ses études avec des collègues ‘l’Ensemble Bleu Miroir’ dont la composition varie en fonction du répertoire. L’ensemble est invité au Concert Midi de l’OPRL (Orchestre Philharmonique Royal de Liège) pour y interpréter une version trio des Nuits d’Eté de Berlioz en 2018. L’ensemble est aussi invité en 2019 au Festival Musicorum à Bruxelles. Caroline est parfois invitée par d’autres ensembles comme ‘L’Heure de Musique’ pour interpréter différents répertoires comme les Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler.

Caroline de Mahieu
photo par Claire Dem Photographe
© Claire Dem Photographe

Cérémonies, Messes et Enseignement

Entre deux concerts, Caroline chante pour des messes privées de mariage et d’enterrement. Elle rejoint quand elle le peut la ‘Maîtrise de la Cathédrale de Namur’ dont elle fait partie depuis 2014. Depuis 2019, elle fait également partie des chantres de l’Eglise St Jacques à Liège.

En 2018, elle rejoint également l’équipe des chefs de chœur de ‘Singing Molenbeek’, la chorale de l’ASBL « CHANTER pour vivre ENSEMBLE », qui développe des projets artistiques et pédagogiques via des chorales d’enfants d’écoles primaires communales à Molenbeek (Bruxelles).

Comments are closed.